Pour Remco Evenepoel, la route des Jeux et des Mondiaux devrait passer par le Giro

Pour Remco Evenepoel, la route des Jeux et des Mondiaux devrait passer par le Giro
PHOTO NEWS

Une présentation devant la presse internationale triée sur le volet et les sponsors majeurs rassemblés dans cet écrin de sérénité. Un événement qui libérera aussi certains acteurs, mis sous pression d’informations distillées au compte-gouttes, même par Patrick Lefevere, d’ordinaire moins imperméable aux confidences.

Malgré une quantité d’interviews répercutées lors de sa moisson des prix de fin d’année (Kristallenfiets et Sportif de l’Année entre autres), Remco Evenepoel n’a ainsi jamais confirmé qu’il participerait, cette saison, à son premier grand Tour de trois semaines. À bientôt 20 ans (le 25 janvier), le Brabançon s’investirait dans un mouvement amorcé par d’illustres prédécesseurs, tels Bernal et Pogacar, en optant pour cette grande aventure qui ne constituerait pas son ambition majeure de l’année puisque, il l’a répété à l’envi, ses quatre points chauds de 2020 s’établiront de Liège-Bastogne-Liège en passant par les JO, les Mondiaux et le Tour de Lombardie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Route