Trump a-t-il voulu déclencher une «guerre de diversion» avec la mort de Soleimani?

Trump a-t-il voulu déclencher une «guerre de diversion» avec la mort de Soleimani?
Reuters

Pourquoi Donald Trump a-t-il donné l’ordre d’assassiner le général iranien Ghassem Soleimani ? L’explication la plus rationnelle est qu’il entendait mettre (provisoirement) hors d’état de nuire le camp chiite antiaméricain au Moyen-Orient. Mais à l’instar de ses prédécesseurs naguère, le président américain n’échappe pas au soupçon d’avoir orchestré une sorte de contre-feu pour des raisons de politique intérieure. Cette théorie porte un nom : la « guerre de diversion ».

On sait que Donald Trump était coutumier des diatribes contre la République islamique d’Iran. Mais au fil du temps, les spécialistes de la communication politique avaient cru remarquer que le ton devenait plus virulent lorsque l’homme traversait une passe difficile. D’où, progressivement, une perte de crédibilité de ses tweets belliqueux – qui, au reste, demeuraient globalement sans suite.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct