Migrants: Habay, véritable commune hospitalière

Ce jeudi, Andrée et Raymond ont accueilli deux Soudanais en provenance d’Allemagne, tout heureux de pouvoir souffler dans un havre de chaleur et de respect.
Ce jeudi, Andrée et Raymond ont accueilli deux Soudanais en provenance d’Allemagne, tout heureux de pouvoir souffler dans un havre de chaleur et de respect. - J.-L. B.

La problématique des migrants et des transmigrants (ceux qui ne font que passer via notre pays) reste d’une cruelle actualité, d’autant plus en cette saison où le vent, la pluie et le froid glacent ces personnes qui cherchent à tout prix à trouver un meilleur asile. Sur la route de l’Angleterre, avec l’E411 comme flèche directrice engloutissant chaque jour des centaines de poids lourds, les transmigrants sont nombreux depuis des mois, pour ne pas dire des années.

Leur objectif n’est pas de demander chez nous l’asile comme tant d’autres le font, mais bien de pouvoir trouver un lift pour un avenir britannique qu’ils espèrent meilleur. Alors, depuis plus d’un an, des bénévoles se relaient pour aider ces gens à simplement se nourrir, dormir et avoir un peu chaud. « On ne fait pas de politique ni de social, mais du strictement humanitaire », nous dit l’un d’entre eux. « Des gens ont faim, ont froid, et pour nous, c’est insupportable et glaçant. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct