Grâce à Xi Jinping, la présidente de Taïwan est en pole position

Face aux menaces chinoises, la présidente Tsai Ing-wen a réussi à transformer le scrutin à venir en une sorte de référendum sur le maintien de l’autonomie de fait de Taïwan.
Face aux menaces chinoises, la présidente Tsai Ing-wen a réussi à transformer le scrutin à venir en une sorte de référendum sur le maintien de l’autonomie de fait de Taïwan. - AFP.

Décodage

La crise qui secoue Hong Kong depuis de longs mois a eu un effet collatéral auquel Pékin ne s’attendait probablement pas : la présidente de Taïwan, qui il y a un an paraissait battue d’avance à la présidentielle du 11 janvier 2020, est actuellement donnée gagnante par tous les sondages.

Son parti, le PDP (Parti Démocrate Progressiste) avait été sèchement défait lors des élections locales de novembre 2018. Face à l’ampleur du désastre, Tsai Ing-wen avait même démissionné de la présidence du PDP, et des figures historiques du parti plaidaient pour qu’elle ne se représente pas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct