Kenneth Smith est la pièce manquante du puzzle du Spirou

Kennedy Smith.
Kennedy Smith. - Photo News

Le 2 décembre dernier, les dirigeants du Spirou apprenaient une nouvelle pour le moins inattendue : leur premier meneur, Joe Rahon, décidait de faire ses valises pour prendre la direction de Francfort. Alors qu’il s’était efforcé de concocter un effectif sans mercenaire, le staff sportif se sent trahi, mais Sam Rotsaert et Oscar Lata Alonso se mettent à la recherche d’un nouveau meneur qui correspond aux besoins de l’équipe et enlèvent à Szolnok son poste 1, Kenneth « Speedy » Smith, à qui Quincy Ford, l’ex-Carolo, a confirmé que ce choix était le bon.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct