Exclusion de la Russie des Jeux olympiques: l’Agence mondiale antidopage a saisi le Tribunal arbitral du sport

@News
@News

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a saisi jeudi le Tribunal arbitral du sport (TAS) concernant le dossier du dopage russe, après avoir prononcé en décembre l’exclusion de la Russie des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Le TAS, dont le siège est à Lausanne en Suisse, doit désormais rendre une décision définitive concernant l’exclusion pour quatre ans de la Russie de toute compétition internationale, prononcée le 9 décembre par l’AMA, pour sanctionner la « manipulation » de données de contrôles antidopage, remises à l’AMA par l’Agence russe antidopage (Rusada), a rappelé l’AMA dans un communiqué.

« Toute décision du TAS (…) devra être reconnue et appliquée par tous les signataires du Code (mondial antidopage, ndlr) », a précisé l’AMA. Le 27 décembre dernier, Rusada avait fait appel de la décision de l’AMA, menant à cette saisine du TAS.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Jeux olympiques