Quatre inculpations

Carlos Ghosn est soupçonné de malversations financières par la justice japonaise. Il fait actuellement l’objet de quatre inculpations : deux pour des revenus différés non déclarés aux autorités boursières par Nissan (qui est aussi poursuivi sur ce volet) et deux autres pour abus de confiance aggravé.

Celui qui fut le patron le mieux payé du Japon, où il était devenu une véritable légende, avait été arrêté à Tokyo le 19 novembre 2018. Fin avril 2019, après 130 jours passés en prison, il avait obtenu une libération sous caution, accompagnée de strictes conditions, dont celle de ne pas quitter le pays.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct