Un gouvernement de coalition élargi pour Pedro Sanchez

Au compte-gouttes, l’Espagne découvre à quoi va ressembler le premier gouvernement de coalition depuis le début de la démocratie. Logiquement, en intégrant des ministres du parti radical de gauche Podemos, la photo de famille s’agrandit : le chef d’orchestre, Pedro Sanchez, quatre vice-présidences, du jamais vu et a priori une vingtaine de ministres dont il reste encore à connaître le nom de trois heureux élus (ministres de la Politique Territoriale, de la Justice et de la Culture). Pedro Sanchez a voulu en tout cas imprimer les grandes lignes de son mandat avec quatre présidences : l’économie et l’innovation, la transition écologique et les droits sociaux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct