Le 11 janvier, premier jour du futur ex-CDH

Un an après son accession à la présidence, Maxime Prévot lance la refondation du CDH.
Un an après son accession à la présidence, Maxime Prévot lance la refondation du CDH. - Dominique Duchesnes.

Les vœux échangés par les élus et les militants du CDH seront lourds de sens, ce samedi à Namur Expo. Au classique « bonne année » répondra sans doute un souhait plus original : « Et surtout une bonne refondation… » Car, pour ce qui est de la santé (politique), le diagnostic est connu : avec des résultats électoraux et des sondages en berne, le parti centriste éprouve de grandes difficultés à jouer un rôle en vue sur l’échiquier fédéral et régional. Au lendemain du 26 mai, il a même renoncé à participer à des majorités sur lesquelles il n’aurait pas pu peser. C’est tout dire pour un parti qualifié « de gouvernement » et presque moribond aujourd’hui.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct