Haïti, 10 ans après le séisme, réclame la fin de l’impunité

Les citoyens haïtiens veulent sauver leur pays de la corruption et mettre fin aux inégalités. Ils exigent la démission du président Jovenel Moïse.
Les citoyens haïtiens veulent sauver leur pays de la corruption et mettre fin aux inégalités. Ils exigent la démission du président Jovenel Moïse. - Reuters.

Décodage

Le 12 janvier 2010, un puissant tremblement de terre ravageait le sud de Haïti : au moins 200.000 morts, des centaines de milliers de blessés. De nombreux Haïtiens ont tenté de surmonter l’horreur et de donner un sens à ce désastre : n’était-ce pas l’occasion de reconstruire Haïti en mieux ? Hélas, l’aide n’a pas permis de rendre le pays moins vulnérable. Et les élites haïtiennes n’ont en rien modifié leur comportement de prédateurs malhonnêtes et égoïstes. Mais un immense mouvement de protestation citoyenne est né en août 2018.

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct