Lettre d’Europe: l’Europe aveugle face à son encerclement

L’Europe n’aura pas même à être envahie militairement pour être asservie politiquement. Et ce d’autant qu’elle ne peut plus compter sur les Etats-Unis.
L’Europe n’aura pas même à être envahie militairement pour être asservie politiquement. Et ce d’autant qu’elle ne peut plus compter sur les Etats-Unis. - Belga.

Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Stefan Zweig, dans Le monde d’hier, décrit en ces termes la tranquille inconscience qui précéda le cataclysme de 1914 : « Jamais je n’ai aimé davantage notre vieille Terre que dans ces dernières années qui ont précédé la guerre mondiale, jamais je n’ai espéré davantage l’unification de l’Europe, jamais je n’ai cru davantage en l’avenir que dans ce temps où nous pensions apercevoir les rougeurs d’une nouvelle aurore. C’était en réalité la lueur de l’incendie qui allait embraser le monde ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct