Réforme des retraites: le geste de Philippe ne signera pas l’arrêt de la grève

Invité sur le plateau de France 2 ce dimanche soir, Edouard Philippe s’est montré implacable
: «
Nous allons aller au bout.»
Invité sur le plateau de France 2 ce dimanche soir, Edouard Philippe s’est montré implacable : « Nous allons aller au bout.» - AFP.

Un cap est passé. Ce lundi marque la quarantième journée de mobilisation pour les Français farouchement opposés à la réforme des retraites défendue par Emmanuel Macron. Samedi, ils étaient encore un demi-million – dont 150.000 à Paris – à battre le pavé pour exiger le retrait de la réforme. Au même moment, une lettre signée Edouard Philippe et adressée aux partenaires sociaux était rendue publique. On y apprenait que le Premier ministre français se disait « disposé à retirer » du projet l’âge pivot de 64 ans en 2027 – qui cristallise les mécontentements – mais sans toutefois renoncer au principe d’un âge d’équilibre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en France