La N-VA a soufflé le froid, mais aussi le chaud

Plus souvent qu’à son tour, Bart De Wever, suivi par les membres de son parti, a critiqué le PS.
Plus souvent qu’à son tour, Bart De Wever, suivi par les membres de son parti, a critiqué le PS. - Belga.

La N-VA a pu, à certains moments de la négociation, tendre la main au PS et affirmer sa disponibilité.

18 août 2019 Theo Francken : « Elio Di Rupo et Bart De Wever sont des hommes intelligents. Si vous les mettez ensemble dans une même pièce, il en sortira quelque chose. »

12 janvier 2020 Bart De Wever : « Nous sommes prêts à faire de nouvelles politiques sociales, si on peut augmenter le taux de participation sur le marché du travail, pour par exemple augmenter les taux de pensions. Nous sommes demandeurs pour cela. Sur le volet institutionnel, on sait que tout n’est pas possible mais nous pouvons peut-être envisager des pas en avant. Quant au volet immigration et sécurité, je pense qu’un accord est bien possible. »

Mais le parti de Bart De Wever a aussi, plus souvent qu’à son tour, dit non au PS, ou tenu des propos qui rendaient une alliance impossible.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct