Les supérettes de proximité se multiplient, malgré le risque de saturation

Sur le Boulevard Anspach à Bruxelles, Carrefour tente une nouvelle formule taillée pour la ville et mordant sur le terrain de la restauration.
Sur le Boulevard Anspach à Bruxelles, Carrefour tente une nouvelle formule taillée pour la ville et mordant sur le terrain de la restauration. - Roger Milutin

Elles ont poussé comme des champignons, quasi à chaque coin de rue, singulièrement dans les villes. Et ce n’est pas fini. Rien qu’en décembre dernier, Carrefour, qui avait déjà inauguré 15 Express (dont un premier magasin 100 % bio, à Woluwe Saint-Lambert), a ouvert deux petites surfaces de nouvelle génération dans le centre de Bruxelles : une évolution de son concept d’Express rue des Colonies, non loin de la cathédrale Saints-Michel-et-Gudule et un nouveau format baptisé « Carrefour City », sur le piétonnier, à deux pas de la place De Brouckère (lire par ailleurs). Carrefour ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, puisque, cette année, le groupe compte étoffer ses 303 supérettes de proximité Express. Il annonce pour le moment 30 ouvertures, tout format confondu et la relocalisation de certains magasins incluse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct