Le problème? C’est le PS qui a besoin d’Emir Kir, pas l’inverse…

Le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir dispose d’un large soutien de la communauté turque.
Le bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir dispose d’un large soutien de la communauté turque. - Sylvain Piraux.

On pourrait dire qu’Emir Kir est au PS bruxellois ce que Stéphane Moreau était au PS liégeois : un électron libre, un potentat local se comportant à l’égard de son parti – comme le disait un de nos interlocuteurs – comme un franchisé McDonald’s : ces hommes-là ont le label PS quand ça les arrange mais, pour le reste, ils font ce qu’ils veulent. Là où l’un a fait sien l’argent public, l’autre transgresse une valeur fondatrice et cardinale de son parti.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct