Judy Emouvant mais un peu «too much»

<span>Judy</span> Emouvant mais un peu «too much»

1968. Judy Garland donne une série de concerts à Londres. Épuisée par son rythme de vie, ses addictions et ses histoires d’amour ratées, elle va pourtant une dernière fois céder à la passion dans les bras du producteur de disques Mickey Deans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Les sorties cinéma