Une Américaine à Paris

Gaëlle Nohant.
Gaëlle Nohant. - Philippe Matsas.

En 1950, une Américaine de 31 ans se cache dans un hôtel minable à Paris. Elle s’appelait Eliza Bergman, elle est maintenant Violet Lee, le nom que portait la propriétaire du passeport qu’elle a acheté à un voyou italien dans un bistrot borgne. Elle est l’héroïne du nouveau roman de Gaëlle Nohant, révélée par La part des flammes en 2015, confirmée deux ans plus tard par Légende d’un dormeur éveillé et définitivement inscrite dans le cercle des romancières capables de créer ou de recréer des personnages puissants avec La femme révélée. Un destin hors du commun, raconté sans esbroufe mais avec une justesse de ton qui place lecteur et lectrice au plus près de cette Eliza/Violet qu’on suivrait jusqu’au bout du monde.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct