Où est la vision?

À quoi sert ProPulse ? Pour la ministre Linard, il s’agit d’un outil de « diffusion » et d’« accessibilité », ce qui met au devant deux acteurs clés, les créateurs et les publics. Bien, mais encore ? Un outil à « intégrer dans une politique de diffusion globale ». On avance. Et quelle est cette politique de diffusion globale, dont la Fédération Wallonie-Bruxelles a cruellement besoin pour son théâtre, sa danse, ses lettres, son cinéma ?

Jusqu’à ce jour, l’idée même de politique de diffusion en Fédération demeure une politique d’idées diffuses. Pour deux raisons toutes simples. La première est que le service de la Diffusion n’a pas de ressources humaines en nombre suffisant pour penser la diffusion et aider à la prise de décision politique. MR, PS et Ecolo veulent penser la diffusion ? Qu’ils commencent par muscler cette administration. Ce sera le carburant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct