La France interdit la vente du bio produit en serre chauffée

Produire des tomates en serre chauffée pollue plus que de les importer, selon plusieurs organisations bio qui ont eu gain de cause en France. © AFP.
Produire des tomates en serre chauffée pollue plus que de les importer, selon plusieurs organisations bio qui ont eu gain de cause en France. © AFP.

Décodage

Un compromis des plus bizarres place l’agriculture française dans une situation paradoxale. Depuis le 21 décembre, les producteurs français de fruits et légumes bio sous serres peuvent continuer de chauffer leurs exploitations mais ne peuvent pas commercialiser leur production jusqu’au 30 avril. Dans les faits, la décision limite le recours à ce mode de culture au reste de l’année. La mesure a été votée par le Comité national d’agriculture biologique (Cnab), qui rassemble des représentants de la filière, et a été entérinée par le ministère de l’Agriculture.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct