Des précédents similaires: pour l’amour ou la patrie

Le prince Harry n’est pas le premier membre de la Famille royale britannique à vouloir renoncer à ses prérogatives mais aussi à ses devoirs par amour… pour une Américaine d’ailleurs, ou à tout le moins, insiste-t-il, pour préserver sa vie privée et le bien-être de son épouse pourchassée par la presse à scandale.

Edouard VIII transi pour Wallis

L’exemple le plus célèbre de la « Firme », qui fait encore frissonner tous les royalistes est sans nul doute le roi Edouard VIII. Succédant à son père George V, il renonça à son royaume non pour un cheval, mais bien pour – so shocking ! – une Américaine divorcée deux fois.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct