Harry et Meghan: chacun est libre de tracer son destin

Harry et Meghan: chacun est libre de tracer son destin

Je vous demande juste un futur que je peux supporter. » Cette phrase n’est pas du prince Harry ou de son épouse, mais elle s’applique parfaitement au geste rebelle posé par le jeune couple la semaine dernière et in fine validé lors d’un sommet familial ce lundi. C’est un autre membre de la famille royale britannique qui l’aurait prononcée.

Il y a 70 ans, Margaret aurait en effet fait cette demande à sa sœur, la reine Elisabeth, qui refusait son mariage avec le capitaine Peter Townsend de même que d’incarner à sa façon la fonction royale.

« Je vous demande juste un futur que je peux supporter » : cette phrase est tirée de l’excellente série britannique The Crown et dit bien la prison passée et présente des princes et princesses de Windsor, au destin dicté, scellé, emmuré par la perpétuation jugée vitale d’une monarchie fragile.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct