Les abeilles restent dans le brouillard

Les ruches d’abeilles domestiques sont un problème.
Les ruches d’abeilles domestiques sont un problème. - René Breny.

Elles furent naguère la coqueluche des entreprises et des administrations. Mais elles ont beaucoup moins la cote aujourd’hui. Car le soupçon grandit : la multiplication des ruches d’abeilles domestiques en ville pourrait nuire aux abeilles sauvages qu’elles chassent, dont elles sont concurrentes dans la recherche de nourriture ou qu’elles risquent de contaminer. A Bruxelles, on compte 150 espèces d’abeilles sauvages et on en sait assez peu sur elles, sinon qu’elles sont des pollinisatrices hors pair. Au second semestre 2020, un Atlas connu sous le nom de wildbnb viendra compléter les connaissances actuelles, pour mesurer la diversité et la santé des populations d’abeilles sauvages, établir une liste rouge des espèces actuellement menacées et les mesures à mettre en œuvre pour les protéger.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct