Le secret intime de Pachacamac enfin dévoilé

Les chercheurs ont pu déterminer la composition chimique des pigments et montrer que le rouge n’est pas du sang mais du mercure, sans doute issu de cinabre, un minerai de mercure.
Les chercheurs ont pu déterminer la composition chimique des pigments et montrer que le rouge n’est pas du sang mais du mercure, sans doute issu de cinabre, un minerai de mercure. - d.r.

Quand Hernando Pizarro « découvre » le Pérou en 1531, il ne se prive pas de détruire le maximum de monuments historiques et d’œuvres d’art de la civilisation Inca, qu’il pille sans vergogne. Et parmi ces symboles à abattre, il détruit une statue imposante du dieu Pachacamac, vénéré comme étant un des fils du soleil, dieu entrepreneur et proche des humains, dont on veut s’attirer les bonnes grâces. La civilisation inca, sans écriture, perd ses traditions et ses références, n’étant plus transmise que par la parole et la mémoire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Arts plastiques