Une maternité belge sur cinq doit fermer ses portes (carte)

Une maternité belge sur cinq doit fermer ses portes (carte)
Pierre-Yves Thienpont

C’est le couperet. D’après une étude du Centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE) publiée ce jeudi, « pour pouvoir ramener le coût par accouchement au niveau de celui de maternités plus efficientes, une maternité doit effectuer au moins 557 accouchements par an, sans que cela ne compromette la qualité des soins ». C’est le cas d’une vingtaine de maternités sur les 104 que compte notre pays. Quatre devraient être sauvées (pour l’instant) parce que les fermer impliquerait que chaque future mère ne puisse rejoindre une maternité dans un « délai raisonnable », délai que les experts du KCE fixent à une demi-heure. Si tout roule et s’il ne neige pas.

Actuellement, les maternités sont légalement tenues d’effectuer au moins 400 accouchements par an (en moyenne, sur 3 années consécutives). Ce seuil sera donc rehaussé à 557, comme l’indique, immédiatement, la ministre de la Santé Maggie De Block, en s’appuyant sur l’avis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct