Dieu le père Roda, ce mécréant au grand cœur

<span>Dieu le père</span> Roda, ce mécréant au grand cœur

On savait déjà que Roda Fawaz pouvait être une bête de scène. Depuis son On the road… A , sacrée meilleure découverte de l’année par les Prix de la critique en 2016, on connaissait son explosif potentiel comique. Mais ce qu’on ne savait pas, c’est que, sous le capot du fougueux bolide, se cachait aussi quelques pistons plus doux. Alors que le comédien dévoile toujours un peu plus de sa mécanique autobiographique, quelle surprise de trouver, entre les bougies et l’alternateur, de solides pièces de tendresse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct