Sans auteurs belges, ce sera la fin de la BD

«
Si le Centre belge de la BD nous juge illégitimes, retirons nos planches des collections et il s’assèchera de lui-même
», a lancé Philippe Geluck, le créateur du Chat.
« Si le Centre belge de la BD nous juge illégitimes, retirons nos planches des collections et il s’assèchera de lui-même », a lancé Philippe Geluck, le créateur du Chat. - Hatim Kaghat.

C’est une révolution ! Jeudi matin, rue du Prince Royal, à Bruxelles, la Maison des auteurs a réuni trois générations d’auteurs de bande dessinée. A l’initiative de François Schuiten, le père des Cités obscures ou du Dernier Pharaon, et de Bernard Yslaire, l’auteur de Sambre, l’idée de créer une association belge en vue de défendre la création et les auteurs est sortie du blizzard.

Ouverte aux dessinateurs, scénaristes, coloristes, cette nouvelle association entend valoriser le métier d’auteur et défendre leurs droits, en collaboration étroite avec la Scam (Société de gestion des droits d’auteur) et l’Abdil, qui revendique un vrai statut social et fiscal pour les créateurs de BD.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct