Cyclisme: Loïc Vliegen doit franchir un cap

La juste dose de préparation, pour arriver en forme plus tard qu’en 2019
: Loïc Vliegen a retenu a retenu la leçon.
La juste dose de préparation, pour arriver en forme plus tard qu’en 2019 : Loïc Vliegen a retenu a retenu la leçon. - Photo News

Le soleil hivernal glisse sur les reliefs de la Costa Brava, comme s’il dévalait les pentes qu’offrent ces petites collines hérissant joliment le paysage. L’ombre de la saison 2019 semble s’effacer sous le regard de Loïc Vliegen, qui vagabonde quelque peu au retour d’une longue séance d’entraînement dans l’arrière-pays. Pourtant, jamais le coureur wallon n’oubliera les mois qu’il vient de vivre, les expériences qu’il a accumulées au fil de sa première saison sous le maillot Wanty Gobert. Dans une carrière de sportif de haut niveau, forcément pas linéaire, il est des moments qui comptent plus que d’autres. Des épisodes qui renforcent le mental et épaississent la cuirasse. Des heur(t)s, des malheurs qui, mis bout à bout, construisent l’athlète et l’aident à mieux appréhender son futur.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Route