Le Standard ne repart pas d’une feuille blanche

©News
©News

En reprenant la route de la D1A, ce vendredi soir, à Malines, le Standard doit-il du mouron à se faire ? Ou penser qu’il a mangé son pain noir en plaidant les circonstances atténuantes ?

« Nous avons fait le maximum au stage et nous allons voir ce que cela va donner », souligne Preud’homme. « En attendant cette reprise à Malines, j’ai pu réanalyser les choses à fond. Comme les derniers matches perdus. À l’exception de Waasland où ce fut équilibré, nous avons toujours eu plus de possibilités que notre adversaire. Cela veut dire que la structure est bonne, que les mouvements sont là et que l’organisation défensive est présente. Cela nous conforte dans le travail qu’on fait. Même si c’est dommage d’être dans notre situation malgré ce qui a été accompli. On devrait être dans une zone plus confortable. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct