Jane Birkin: «Dès que j’ai mis les pieds en France, je me suis sentie libre»

Jane Birkin: «Dès que j’ai mis les pieds en France, je me suis sentie libre»

Après une enfance et une adolescence passées en Angleterre dans une famille très soudée, aux côtés de ses parents, de son frère Andrew et de sa sœur Linda, Jane Birkin a décidé de traverser la Manche à la fin des années 60 pour s’installer à Paris.

Dans l’entretien qu’elle nous a accordé dans le cadre des Racines élémentaires, elle nous confie notamment : « Dès que j’ai mis les pieds en France, où j’étais en terrain neutre, je me suis sentie libre. Libérée de ma famille glorieuse. Libre de parler un langage qu’ils ne pourraient pas contrôler, puisqu’ils ne parlaient pas le français. Lorsque ma mère s’est mise à apprendre le français, c’était pour moi la grande panique, puisqu’elle risquait de bientôt me corriger. Cette vie française avait quelque chose de secret, c’était génial. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct