Sous la mer Ionienne, une cité antique grecque menacée par l’homme

Sous la mer Ionienne, une cité antique grecque menacée par l’homme
DR

Reportage

C’est une petite plage de Laconie, dans le sud-est de la péninsule du Péloponnèse. La mer Ionienne y est limpide, le sable fin et les rochers immergés, couverts d’oursins. C’est à peu près tout. Aucune signalétique : rien ne laisse présager la présence d’un trésor archéologique englouti sous les vagues à quelques brasses seulement en direction du large. Quatre mètres sous les pieds des nageurs gisent pourtant les restes de Pavlopetri, la plus ancienne cité sous-marine connue au monde, selon l’archéologue britannique Nicholas Flemming. Sa seule trace visible, les pieds au sec : une soixantaine de tombes antiques creusées dans une bande rocheuse sur la plage.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Europe