Charleroi : l’avenir du haut fourneau n°4 reste incertain

Douze ans après la mise à l’arrêt du haut fourneau n°4 de Carsid à Charleroi, huit ans après la fermeture définitive de l’usine, la mobilisation pour la sauvegarde de l’outil ne faiblit pas. En 2013, un comité citoyen de protection s’était constitué : c’est à l’appui d’une pétition de 6.000 signatures que l’année suivante, ses membres avaient réclamé un engagement politique de la Ville. Si une commission patrimoine industriel de la Porte Ouest est apparue dans la foulée, elle a remis son rapport d’expertise en février 2016. La conclusion de maintenir l’intégrité du HF4 n’a pas empêché son propriétaire le groupe Duferco d’introduire une demande de démolition partielle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct