Ton joli rouge-gorge Et si Adam et Eve étaient transgenres?

Avec une inventivité baroque et une distribution du tonnerre, le sujet brûlant est abordé par le biais de l’humour et de l’absurde.
Avec une inventivité baroque et une distribution du tonnerre, le sujet brûlant est abordé par le biais de l’humour et de l’absurde. - Alice Piemme

Imaginez qu’on recommence tout à zéro. Imaginez un monde où la binarité des genres n’existerait plus. Adam enverrait balancer la feuille qui cache son sexe puisqu’on se ficherait pas mal de savoir s’il est un homme ou une femme. Eve ne croquerait plus dans une pomme avec ses allures de vierge effarouchée mais serait en train de bricoler sur un transfo pour rétablir le courant et baigner notre monde d’une lumière nouvelle. Peut-être bien qu’ils iraient se rhabiller mais alors en jupe léopard pour lui et bermuda en peau d’ours pour elle. Et quand ils s’absenteraient, ils graveraient ces mots sur l’écorce d’un arbre : « Je suis parti.e chasser », posant d’emblée les bases de l’écriture inclusive.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Scènes
    • Par touches impressionnistes, les comédiens traversent les modèles, les doutes, les colères ou les souffrances qui composent une vie d’homme. © D.R.

      Critique «Boys boys boys»: l’esprit mâle tourné

    • 20-02-11_macbeth_084

      Fiche Un Macbeth Macbeth, Mobutu, même combat

    • i-clit-4-©-Ayka-Lux-2-1

      Fiche i-Clit