Avec ses mille milliards, Google consacre le règne des Gafa

Sundar Pichai est un patron heureux.
Sundar Pichai est un patron heureux. - AFP.

Porté par un mouvement d’euphorie sur les marchés financiers américains, Alphabet, la maison mère de Google, a franchi jeudi pour la première fois le cap symbolique des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière. Le groupe américain entre ainsi dans le club très fermé des entreprises dont la valeur compte 13 chiffres. Deux sociétés américaines en font déjà partie : Apple (1.380 milliards de dollars) et Microsoft (1.270 milliards). A une échelle plus globale, il faut aussi ajouter l’entreprise pétrolière saoudienne Saudi Aramco, qui est entrée en Bourse récemment et qui pèse 1.800 milliards de dollars.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Entreprises