Dakar 2020: l’Arabie saoudite a réussi son pari

photo news
photo news

L’Arabie saoudite a décidé de miser sur les sports mécaniques pour afficher sa volonté de s’ouvrir au monde. Ce vendredi, alors que le Dakar 2020 plantait son dernier bivouac dans le décor somptueux de Qiddiya, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de Riyad, la capitale, les rois du pétrole ont présenté leur dernier projet pharaonique : la construction d’un circuit qui pourrait accueillir la F1, le MotoGP et le WEC dès 2023.

Du côté du Dakar, on félicitait les vainqueurs de cette édition tout en dressant un premier bilan.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Moteurs