Brésil: tollé et limogeage après une référence à Goebbels

Roberto Alvim.
Roberto Alvim. - AFP.

C’est une vidéo de six minutes qui a provoqué une indignation telle au Brésil que le président Bolsonaro n’a eu d’autre choix, ce vendredi, que de se séparer de son auteur : son secrétaire d’Etat en charge de la Culture, qu’il appréciait pourtant particulièrement. L’indignation générale – qui a traversé la classe politique brésilienne mais a aussi eu des répercussions à l’étranger, notamment en Allemagne et en Israël – a une cause bien légitime.

Sur cette vidéo, on voit le secrétaire d’Etat, Roberto Alvim, entouré du drapeau brésilien et d’une énorme croix, présentant un nouvel appel d’offres pour créer « une culture dynamique enracinée dans la noblesse de nos mythes fondateurs : la famille, le courage du peuple et son lien profond avec Dieu ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct