Migrations: Frontex poursuit sa montée en puissance

Selon le bilan 2019 de Frontex, le nombre de traversées irrégulières des frontières (139.000) a baissé de 6
% par rapport à 2018. © Reuters.
Selon le bilan 2019 de Frontex, le nombre de traversées irrégulières des frontières (139.000) a baissé de 6 % par rapport à 2018. © Reuters.

Cet été, une enquête commune du Guardian, de Correctiv (« premier centre d’investigation à but non lucratif dans l’espace germanophone ») et de la chaîne allemande ARD dévoilait, sur la base de documents internes, que Frontex, l’agence européenne de gardes-frontières et de gardes-côtes, aurait toléré des maltraitances de certains agents à l’égard des migrants. A l’heure du bilan, présenté vendredi à Bruxelles par le directeur Fabrice Leggeri sans aucune mention du scandale, l’agence présente des chiffres dans le vert : le nombre de traversées irrégulières des frontières (139.000) a baissé de 6 % par rapport à 2018. Quant aux chiffres des renvois, ils sont en augmentation. L’agence a par ailleurs organisé ou financé le renvoi de 15.850 personnes vers leur pays d’origine (+ 2.120).

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct