Discret face à Malines, Obbi Oulare est encore en rodage

Oulare face à Swinkels.
Oulare face à Swinkels. - Photo News

À deux ans d’intervalle, le même débat fait rage au sein des supporters du Standard. En 2018, le départ inattendu d’Orlando Sa avait été compensé par l’éclosion tout aussi incroyable de Renaud Emond, sorti des oubliettes pour se montrer à la hauteur du numéro 9 qu’il portait dans le dos. Cette fois, c’est le départ du Gaumais qui laisse perplexe quant à la décision du Standard de faire confiance au noyau en place.

Par rapport à Ricardo Sa Pinto, le choix de Michel Preud’homme est plus vaste quantitativement : là où le Portugais avait le seul Duje Cop comme alternative au poste d’attaquant de pointe, l’ancien coach des « Blauw en Zwart » peut choisir entre Obbi Oulare… Duje Cop et Felipe Avenatti, sachant qu’Orlando Sa est considéré comme la cinquième roue de la charrette et doit s’entretenir avec les U21.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Standard