SNCB et Infrabel: l’Etat s’est trop longtemps privé d’un outil de gestion de la mobilité

SNCB et Infrabel: l’Etat s’est trop longtemps privé d’un outil de gestion de la mobilité

La commission Infrastructure de la Chambre était réunie ce mardi pour entendre la Cour des Comptes lui faire rapport sur les contrats de gestion d’Infrabel et de la SNCB. En juillet dernier, les parlementaires lui avaient confié la mission de vérifier si et comment le gestionnaire de l’infrastructure du chemin de fer belge et l’opérateur remplissaient les objectifs qui leur étaient fixés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct