En France, la grève s’essouffle mais la tension monte

La scène, qui s’est déroulée samedi à Paris en marge de la manifestation des «gilets jaunes» est brève mais violente.
La scène, qui s’est déroulée samedi à Paris en marge de la manifestation des «gilets jaunes» est brève mais violente. - AFP.

Ce devait être une bonne nouvelle pour le gouvernement. Après six semaines et demie de grèves ininterrompues, le mouvement social contre la réforme des retraites s’essouffle considérablement. Les trains roulent à nouveau quasi normalement. Et le métro parisien devrait totalement reprendre du service ce lundi. Les grévistes, qui se privent de salaire depuis le 5 décembre, ne peuvent plus tenir dans la durée. Aux arrêts de travail illimités vont succéder des actions plus ponctuelles, les jours de manifestations.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en France