Monaghan, épicentre d’une campagne choc

Monaghan, épicentre d’une campagne choc
AFP.

Reportage

Le bus ralentit. Le long de la route, la gare routière, modeste bâtisse blanche, ressort dans le brouillard. A l’intérieur, quelques personnes attendent le prochain bus en direction de Dublin. Avec seulement 7.000 habitants, Monaghan est la ville la plus importante du comté qui porte le même nom. « La frontière ne se trouve qu’à cinq kilomètres. Donc le Brexit représente une grande source d’inquiétude dans cette région rurale », indique David Maxwell, conseiller municipal de la ville et membre du parti Fine Gael (centre droit).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct