Le PS bruxellois tente d’éteindre l’incendie Kir

Emir Kir ne sait pas encore s’il introduira un recours contre la décision du Parti socialiste bruxellois.
Emir Kir ne sait pas encore s’il introduira un recours contre la décision du Parti socialiste bruxellois. - BELGA.

Le PS bruxellois a surpris tout le monde en osant exclure Emir Kir. Dix-huit mille voix, un siège de député, un mayorat… « On peut perdre des voix, pas des principes », rappelle Jérémie Tojerow, auteur de la plainte contre le bourgmestre de Saint-Josse. Samedi, les mandataires et militants qui craignaient une certaine forme de lâcheté, mâtinée de réalisme électoral, ne cachaient pas leur soulagement. A l’inverse, les soutiens de l’exclu, qui se comptent bien au-delà du kilomètre carré tennoodois, exprimaient une déception souvent indignée. Pour les ténors de la Fédération, tenants d’une sanction lourde, l’exclusion a ouvert, dans la nuit de vendredi, une longue période de gestion de crise.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Politique