Archive: avant Harry, sa mère Lady Diana avait aussi perdu le statut d’altesse royale

La princesse Diana, le 12 juin 1997.
La princesse Diana, le 12 juin 1997. - Reuters

Avant Harry, sixième dans l’ordre de succession au trône, sa mère Lady Diana avait elle aussi perdu le statut d’altesse royale après avoir divorcé du prince Charles en 1996. Tout comme Sarah Ferguson, lorsqu’elle s’est séparée du prince Andrew, le deuxième fils de la reine. Mais il s’agissait là de « titres honorifiques », obtenus par le mariage. C’est en revanche la première fois qu’un membre de la famille Windsor par naissance se voit privé de ce statut. Alors que nombre de commentateurs dressent un parallèle avec l’abdication du roi Edward VIII en 1936 qui, en épousant une Américaine divorcée, avait renoncé au trône, celui-ci n’avait en fait pas perdu son titre, se voyant simplement rétrogradé de « Sa majesté le Roi » à « Sa majesté royale le Duc de Windsor ».

« Le Soir » a retrouvé une archive du 13/07/1996.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct