Différents types de compost

L’ASBL Worms veut encourager tous les citoyens à se mettre au compost. Les avantages du compost collectif sont nombreux : « Les apports variés assurent une haute température et donc un processus de maturation plus rapide, ils créent une cohésion sociale et permettent de véhiculer les pratiques de compostage parmi les citoyens », rappelle Martin Goor, chargé de mission pour l’encadrement des composts collectifs au sein de l’association. « Mais ils ne sont pas les seuls réalisables. Pourquoi ne pas se lancer directement dans le compostage dans son jardin si l’on en a un ? Sinon, tentez le vermicompostage, une technique de compostage en étages qui se pratique à l’intérieur. Elle est prévue pour composter principalement des déchets de cuisine et ne nécessite pas ou peu de matière sèche, contrairement au compost en extérieur. La transformation des déchets organiques se fait dans un récipient fermé, dans lequel on ajoute des vers pour lancer le processus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct