Gwendolyn Rutten sur les négociations fédérales: «Nous ne vendrons pas notre âme»

Gwendolyn Rutten sur les négociations fédérales: «Nous ne vendrons pas notre âme»
Photo News

Nous n’avons besoin de personne pour nous apprendre ce que signifie être libéral. Nous ne vendrons jamais nos âmes ». C’est ce qu’a déclaré lundi la présidente de l’Open VLD, Gwendolyn Rutten, lors de la réception du Nouvel An organisée par son parti. Elle a présenté les libéraux comme étant « combatifs » et a promis de continuer à se battre pour le droit d’euthanasier les personnes atteintes de démence.

Sans citer la N-VA, Rutten a souligné pour les militants et pour Georges-Louis Bouchez que son parti n’a besoin de personne pour prescrire ce qu’est un libéral. « Ce que nous pouvons ou ne pouvons pas faire, nous le déciderons nous-mêmes », a déclaré Gwendolyn Rutten. « Nous nous battons pour nos idéaux. Surtout si nous sommes attaqués ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Politique