Fédéral: «Partons plutôt des points communs»

Ahmed Laaouej est aussi chef de groupe PS au Parlement fédéral. A ce titre, la formation gouvernementale le laisse perplexe. « Il ne faut plus traîner. Les deux informateurs font un travail délicat, mais il faut revenir aux fondamentaux. On s’interroge sur la question de savoir s’il faut tel parti ou tel parti, mais je pense qu’il faut renverser les choses et se demander quels sont les points communs qui permettent de donner un avenir au pays.

Le premier de ces points n’est-il pas de se demander quels partis veulent donner un avenir au pays ?

Le deuxième, ce serait les priorités : la relance économique et répondre aux urgences sociales.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Belgique