Comment le procès en destitution pourrait porter préjudice à Donald Trump

Des manifestants expriment leur rejet de Trump depuis des semaines. Pas sûr qu’ils obtiennent satisfaction.
Des manifestants expriment leur rejet de Trump depuis des semaines. Pas sûr qu’ils obtiennent satisfaction. - AFP.

L’histoire s’écrit en majuscules : une procédure en destitution du président Donald Trump, la troisième en deux siècles et demi d’indépendance américaine, après celles d’Andrew Johnson en 1868 et de Bill Clinton en 1998, ainsi que l’inévitable tweet présidentiel. « Je suis mis en accusation pour un coup de téléphone parfait ! », s’est exclamé Donald Trump jeudi, délaissant les caractères minuscules, comme à son habitude, lorsqu’une sourde angoisse le tenaille.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en USA