La reine Mathilde offre une aide royale à des jeunes vulnérables en voie d’émancipation

La reine Mathilde a fêté ce lundi ses 47 ans.
La reine Mathilde a fêté ce lundi ses 47 ans. - belga

Avoir 18 ans quand on a passé sa jeunesse en institution ou famille d’accueil peut constituer une étape délicate, voire périlleuse. Parce que c’est le moment de l’émancipation, de l’autonomie pour des jeunes fragilisés mais encadrés jusque-là. Les solutions existantes pour les aider à franchir ce cap et à vivre cette transition ne sont pas forcément légion, et certains majeurs se retrouvent démunis, isolés, voire à la rue.

La thématique intéresse la reine Mathilde qui, à travers le « Fonds reine Mathilde », soutient déjà des projets « par et pour les jeunes », surtout les plus fragilisés, et souhaite mettre davantage l’accent sur leur préparation aux réalités de la vie : recherche d’un logement, d’un emploi, de formation ou études, gestion d’un revenu…

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société