Un plan pour classer deux statues coloniales à Bruxelles

L’une des deux statues trônant dans le hall de la Lever House. © D.R.
L’une des deux statues trônant dans le hall de la Lever House. © D.R.

Invisible depuis l’extérieur, le hall d’entrée de la Lever House, qui abrite au numéro 150 de la rue Royale les locaux de l’Isib (l’Institut Supérieur Industriel de Bruxelles), héberge également deux statues de marbres à la valeur patrimoniale importante. Elles représentent deux Congolais s’attelant à la récolte de l’huile de palme nécessaire à la confection des savons pour les savonneries « Lever Frères ». La famille Lever, qui a donné son nom à l’immeuble, fut effectivement propriétaire des ex-Huileries du Congo et exploitait dans l’ancienne colonie des travailleurs forcés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Bruxelles