Coalition fédérale: le CD&V maintient sa volonté d’une majorité avec la N-VA

Servais Verherstraeten
Servais Verherstraeten - Pierre-Yves Thienpont

Le CD&V estime toujours que le futur gouvernement fédéral doit disposer d’une majorité aussi bien du côté francophone que flamand, a souligné mardi le chef de groupe des chrétiens-démocrates à la Chambre, Servais Verherstraeten. En d’autres termes, une coalition fédérale doit inclure la N-VA.

« S’il y a une chose claire, c’est que la ligne du CD&V est la même depuis huit mois : il faut un soutien le plus grand possible au nord et au sud du pays, et le plus facile sera de rassembler les deux plus grandes formations (PS et N-VA). Je suis content que les informateurs, à propos desquels on se montre parfois dénigrant, sont parvenus à faire une note avec des accents qui se sont déplacés et, apparemment, à mettre autour d’une table le PS et la N-VA », a-t-il déclaré sur les ondes de la VRT.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Politique