Pour les pongistes de l’équipe belge, «viser Paris 2024 serait une erreur»

Individuellement, Cédric Nuytinck a de fortes chanes d’être à Tokyo.
Individuellement, Cédric Nuytinck a de fortes chanes d’être à Tokyo. - Belga

Une précision importante, en préambule, les champions continentaux sont déjà qualifiés mettant ainsi à l’abri quatre des huit meilleures nations soit la Chine, l’Allemagne, le Japon et le Brésil.

« Les données sont simples, il faut gagner deux matches de suite pour monter dans l’avion » explique Jean-Michel Saive qui a participé ce week-end, à Lausanne (Sui), à la Commission olympique des athlètes et assisté aux Jeux olympiques de la Jeunesse.

« Tokyo, c’est proche et loin à la fois mais il faut croire en ses rêves… »

Au programme : Belgique (12e tête de série) contre Italie (26) ou Malaisie (34) puis le vainqueur de Portugal (8)-Ukraine (21).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Autres sports